Après le chaos d'OpenAI, Anthropic a une opportunité (et son propre conseil d'administration non traditionnel)

Après le chaos d'OpenAI, Anthropic a une opportunité (et son propre conseil d'administration non traditionnel)

Une fiducie de prestations à long terme choisira à terme la plupart des membres du conseil d'administration d'Anthropic. Peut-on faire confiance à la structure ?

La vie est devenue intéressante pour Anthropic il y a deux semaines lorsqu'OpenAI a failli s'enflammer. Anthropic opérait confortablement dans l'ombre d'OpenAI, collectant des milliards d'investissements auprès d'Amazon, de Google et d'autres, tout en développant une technologie similaire en mettant davantage l'accent sur la sécurité. Puis, alors que le chaos d’OpenAI s’étendait, les entreprises qui s’appuyaient entièrement sur GPT-4 ont cherché une couverture. Et Anthropic les attendait là.

Anthropic est désormais dans une position privilégiée pour profiter du faux pas d'OpenAI, mais il doit faire face à sa propre structure de conseil d'administration non traditionnelle. La société est une société d'utilité publique, dotée d'un conseil d'administration au service de ses actionnaires.