LaKeith Stanfield rejoint « Play Dirty » de Shane Black

LaKeith Stanfield rejoint "Play Dirty" de Shane Black

Mark Wahlberg joue dans l'adaptation cinématographique des romans « Parker » de Donald E. Westlake

L'acteur du « Livre de Clarence », LaKeith Stanfield, a rejoint Mark Wahlberg dans le dernier film du réalisateur Shane Black, « ​​Play Dirty », a annoncé mardi.

Le film est une adaptation des romans « Parker » de Donald E. Westlake, centrés sur un voleur professionnel, interprété par Wahlberg, qui est trahi et laissé pour mort. Dans sa quête de vengeance, il tombe sur un énorme braquage. Stanfield jouera Grofield, décrit comme le partenaire de Parker qui est également un escroc et un acteur.

Charles Mondry, Anthony Bagarozzi et Black lui-même sont les scénaristes du projet avec Jules Daly et Marc Toberoff comme producteurs. Joel Silver était initialement répertorié comme producteur jusqu'à ce qu'il soit licencié en novembre suite à des allégations de violence verbale.

« Play Dirty » a subi quelques changements de casting depuis sa création. Robert Downey, Jr. devait initialement jouer le rôle principal. Le projet l'aurait réuni avec le réalisateur Black qui a déjà travaillé avec l'acteur sur « Kiss Kiss, Bang Bang » et « Iron Man 3 ».

Downey Jr. et Susan Downey de Team Downey ainsi que Black, Mongry, Bagarozzi et James Skotchdopole sont producteurs exécutifs avec Ezra Emanuel comme coproducteur.

Stanfield peut actuellement être vu dans « Le Livre de Clarence » dans le rôle d’un homme des temps bibliques qui se façonne en Messie. Il le retrouve avec le réalisateur Jeymes Samuel et sa co-star RJ Cyler ; le trio a déjà travaillé sur le western révisionniste « The Harder They Fall » en 2021. Il était également dans la dernière version de Disney de « The Haunted Mansion », réalisé par Justin Simien et sorti en 2023.

Les 28 romans « Parker » de Westlake ont été une source populaire de matériel d'adaptation depuis leur publication en 1962. À cette époque, Lee Marvin a joué le personnage principal dans « Point Blank » de 1967, tout comme Jim Brown (« The Split » de 1968), Robert Duvall (« The Outfit » de 1973), Peter Coyote (« Slayground » de 1983), Mel Gibson (« Payback » de 1999) et, plus récemment, Jason Statham (« Parker » de 2013).