Le roi Charles diagnostiqué avec un cancer

Le roi Charles diagnostiqué avec un cancer

Le palais de Buckingham a révélé la nouvelle lundi, signalant qu'il ne s'agit pas d'un cancer de la prostate, mais qu'il a été découvert lors d'un traitement pour une hypertrophie de la prostate la semaine dernière.

Le roi Charles III a reçu un diagnostic de cancer.

Il ne s'agit pas d'un cancer de la prostate, mais le diagnostic a été posé lors du traitement de l'hypertrophie de la prostate de l'homme de 75 ans, selon la BBC. Le palais de Buckingham en a fait l'annonce lundi dans un communiqué.

Le type de cancer n’a pas été révélé, mais le roi a commencé lundi des « traitements réguliers » pour la maladie découverte. Le roi Charles « reste totalement positif quant à son traitement et espère reprendre pleinement ses fonctions publiques dès que possible ».

Le leader a suspendu ses événements publics et ses apparitions pour le moment, mais il continuera à assumer le rôle constitutionnel de chef de l’État. D'autres membres de la famille royale devraient le représenter lors d'événements au cours de son traitement.

L’intervention sur la prostate qui a conduit au diagnostic a eu lieu dans un hôpital privé de Londres il y a plus d’une semaine. Le roi a été vu dimanche lors d'un service religieux à Sandringham, saluant la foule.

Le 29 janvier, le palais de Buckingham a publié une déclaration concernant le séjour à l'hôpital du roi qui a conduit au diagnostic.

« Le roi est sorti cet après-midi de l'hôpital après un traitement médical prévu et a reprogrammé ses prochains engagements publics pour permettre une période de récupération privée », indique le communiqué. « Sa Majesté tient à remercier l'équipe médicale et toutes les personnes impliquées dans sa visite à l'hôpital, et est reconnaissante pour tous les aimables messages qu'il a reçus ces derniers jours. »

Cette nouvelle arrive même pas un an après le couronnement du roi en mai 2023.