Le tournage sur place à Los Angeles chute de 36 % au quatrième trimestre malgré la résolution des grèves d'Hollywood

Le tournage sur place à Los Angeles chute de 36 % au quatrième trimestre malgré la résolution des grèves d'Hollywood

L'activité de production pour 2023 a chuté de 32,4 % sur un an, selon FilmLA

Les tournages sur place ont chuté de 36,4 % sur un an au cours du quatrième trimestre 2023, avec un total de 5 520 jours de tournage, ce qui indique que la résolution des deux grèves hollywoodiennes était trop tardive pour que les productions puissent reprendre avant la fin de l'année.

Les conclusions, qui déterminent une baisse globale de 32,4 % pour 2023 sur un an, ont été publiées mardi par FilmLA, le bureau cinématographique partenaire de la ville et du comté de Los Angeles et d'autres juridictions locales. Ce pourcentage résume quatre trimestres consécutifs de baisse à deux chiffres de l'activité de production avec un total de 24 873 jours de tournage.

« L’histoire n’offre aucun point de comparaison avec le présent. Mis à part l’année de la pandémie, nous devons regarder très loin en arrière – plus loin que ne le permettent les registres des permis – pour trouver une époque où les niveaux de production sont restés si bas, pendant si longtemps », a déclaré Paul, président de FilmLA.
» a déclaré Audley dans un communiqué. « Tous ceux à qui nous parlons ont hâte de voir la production reprendre. Même si cela se produit, nous resterons en territoire inconnu. Il nous reste des mois avant de pouvoir décrire à quoi ressemble la nouvelle normalité pour le tournage à Los Angeles. »

Bien que le tournage ait pu reprendre en novembre, seule une poignée de séries en cours ont tenté de nouveaux épisodes, ce qui a entraîné une baisse de la production télévisuelle de 54,3 % pour un total de 1 707 jours de tournage pour le trimestre et de 43,8 % pour 9 430 jours de tournage pour l'année.

La majorité de la production télévisuelle depuis mai provenait de séries de téléréalité, en baisse de 29,2 % à 1 425 jours de tournage au quatrième trimestre et de 28,1 % à 7 221 jours de tournage pour 2023. Dans l'ensemble, la catégorie représentait 76,5 % de toute la production télévisuelle en extérieur au cours du quatrième trimestre. 2023. Les productions de téléréalité locales comprenaient « Dancing With the Stars » (ABC), « Death in the Dorms » (Hulu), « Master Chef » (Fox), « Selling Sunset » (Netflix) et « Murder in the Heartland » (Investigation Découverte).

Les productions de séries télévisées et de comédies ont chuté respectivement de 91,3 % et 85,6 % d'octobre à décembre. Les dramatiques ont eu un total de 101 jours de tournage en 2023, contre 1 155 en 2022, tandis que les comédies ont eu 51 jours de tournage en 2023, contre 353 l'année précédente. Les projets admissibles au programme de crédit d'impôt pour le cinéma et la télévision de Californie ont duré 25 jours de tournage.

Les émissions les plus rapides à revenir en production comprenaient « Loot » (Apple TV+), « The Family Business » (BET+), « Quantum Leap » (NBC), « The Rookie » (ABC), « SWAT » (CBS) et « Unstable ». » (Netflix).

La production de longs métrages a également été touchée, avec une baisse de 57,5 ​​% à 323 jours de tournage au quatrième trimestre. La majorité des projets en production au cours de l'été étaient des productions indépendantes de plus petite taille, parmi lesquelles quelques-uns allaient de l'avant dans le cadre d'accords intérimaires SAG-AFTRA. « Hurricana », « Shell » et « Starstruck » ont pu bénéficier du crédit d'impôt pour le cinéma et la télévision, générant un total de 28 jours de tournage.

Ailleurs, les publicités sur le Web et à la télévision ont chuté de 9,9 % sur un an, à 746 jours de tournage, qui n'ont pas été affectés par les grèves mais ont connu une tendance à la baisse en raison de la production des défilés. Les publicités réalisées à Los Angeles comprenaient des publicités automobiles pour BMW, Chevy, Honda, Lincoln, Nissan et Toyota. Des détaillants tels que Best Buy, Walmart et Walgreens ont également photographié des spots localement.

Pendant ce temps, la catégorie « autres » de FilmLA, qui regroupe les tournages plus petits et moins coûteux tels que la photographie, les films d'étudiants, les documentaires, les vidéos musicales et industrielles et d'autres projets, a diminué de 18,1 % à 2 744 jours de tournage pour le trimestre et de 20,7 % à 10 157 jours. jours de tournage pour l'année.