Monkeypaw de Jordan Peele lance une bourse pour le film d'horreur « No Drama »

Les grèves repoussent le quatrième film de Jordan Peele hors de 2024

La société de production sélectionnera six cinéastes pour réaliser des courts métrages en fonction de leurs craintes les plus profondes.

La société de production de Jordan Peele, Monkeypaw, s'associe à Universal et au Festival international du film de Toronto pour lancer « No Drama », un programme de bourses qui sélectionnera six cinéastes pour créer leurs propres courts métrages.

Créé dans le cadre de l'Universal Filmmaker Project, « No Drama » invitera les scénaristes-réalisateurs à envoyer leurs pitchs de courts métrages autour de cette question : « Quelle est votre plus grande peur ? Quels monstres se cachent au plus profond de vos pensées ?

« Une bonne histoire de monstre vient d'un point de vue très personnel et très vulnérable. C'est une histoire si profondément personnelle qu'on pense que personne d'autre ne peut s'y identifier », a déclaré Peele dans un communiqué. « C'est exactement le but de 'No Drama' : mettre les cinéastes au défi de transformer leurs peurs les plus profondes en histoires amusantes et passionnantes qui doivent être racontées. »

Les cinéastes sélectionnés recevront une subvention de 50 000 $ pour produire leur court métrage, une exposition au processus de production des grands studios, l'accès à des responsables de création et de production pour développer leurs réseaux professionnels et la possibilité de projeter leurs courts métrages au TIFF en 2025. Les candidatures seront acceptées. jusqu'au 29 février.

« Jordan et son équipe chez Monkeypaw sont des cinéastes visionnaires qui s'engagent à utiliser leur plateforme pour identifier et promouvoir les talents émergents dans l'industrie. Nous sommes fiers que le TIFF se joigne à nous pour soutenir l'initiative « No Drama » de Monkeypaw et nous sommes impatients de voir les résultats de son premier groupe de cinéastes passionnants », a déclaré Peter Cramer, président d'Universal Pictures.

« Nous sommes fiers de lancer cette initiative révolutionnaire, No Drama, avec notre partenaire de longue date Universal », a déclaré Cameron Bailey, PDG du TIFF. « Avoir à bord l’un des meilleurs conteurs comme Jordan Peele et sa talentueuse équipe de Monkeypaw est une autre étape dans la transformation du cinéma. En soutenant les cinéastes émergents dans les premières phases de leur carrière, le TIFF se consacre à favoriser l'innovation et à repousser les limites de la narration. Nous sommes impatients de dévoiler ces courts métrages lors de notre 50e édition du Festival international du film de Toronto en 2025. »

Depuis la sortie en 2017 de son premier long métrage « Get Out », qui lui a valu l'Oscar du meilleur scénario original, Peele est devenu l'un des cinéastes et producteurs les plus prolifiques grâce à Monkeypaw, sortant les films d'horreur acclamés « Us » en 2019 et « Non » en 2022. Son quatrième film devrait sortir en 2025.