« Wonka » lance le box-office des Fêtes avec 3,5 millions de dollars grâce aux avant-premières de jeudi

"Wonka" lance le box-office des Fêtes avec 3,5 millions de dollars grâce aux avant-premières de jeudi

Le film familial Warner Bros. devrait coûter 35 millions de dollars en ouverture

Le box-office des fêtes de fin d’année 2023 a véritablement démarré puisque « Wonka », dirigé par Timothee Chalamet, est désormais en salles, rapportant 3,5 millions de dollars sur plus de 3 400 écrans lors des avant-premières de jeudi.

C'est bien au-dessus des 325 000 $ que le dernier film du réalisateur Paul King, « Paddington 2 », a gagné lors des avant-premières du jeudi en 2018, et au-dessus des 2,5 millions de dollars en milieu de semaine pour l'ouverture de « The Greatest Showman », qui est sorti en salles en 2017 sans avant-première.

Warner Bros. espère un bouche-à-oreille fort qui donnera à « Wonka » une série digne du « Greatest Showman » pendant les semaines à venir, puisque ce film a rapporté 173 millions de dollars en 2017. « Wonka » aura besoin de ces jambes, car il est prévu pour une ouverture nationale de 35 à 40 millions de dollars contre un budget annoncé de 125 millions de dollars.

On verra bientôt si « Wonka », avec son ton sérieux et familial et ses numéros musicaux enjoués, convaincra suffisamment de familles et de membres du grand public pour se mesurer à une concurrence comme le prochain film d’animation d’Illumination « Migration ». Les critiques ont été largement favorables au film, lui attribuant une note de 84 % sur Rotten Tomatoes.

« Wonka » partagera les salles ce week-end avec « Le garçon et le héron » de GKIDS/Studio Ghibli et « Godzilla Minus One » de Toho/Emick Media, deux importations japonaises qui ont touché le public et qui tirent leur épingle du jeu. « Le garçon et le héron » ne devrait baisser que de 50 % par rapport à son premier film d'animation de 12,3 millions de dollars – le premier pour un film d'animation original – défiant ainsi les fortes baisses du deuxième week-end qui frappent généralement les films d'animation en franchise.