« Wonka » remporte 39 millions de dollars au niveau national et 151 millions de dollars au box-office mondial

"Wonka" lance le box-office des Fêtes avec 3,5 millions de dollars grâce aux avant-premières de jeudi

Warner Bros.' La comédie musicale familiale espère durer toute la saison de Noël et bénéficier d'un fort accueil du public

Warner Bros.' « Wonka » a pris un bon départ au box-office, rapportant 39 millions de dollars dans 4 203 cinémas et gagnant un bouche-à-oreille positif de la part des critiques et du public alors qu'il semble se dérouler pendant les vacances et en janvier.

« Wonka » aura besoin de jambes car son budget est de 125 millions de dollars avant les frais de marketing. Combiné aux 112,4 millions de dollars récoltés sur les marchés étrangers au cours des deux derniers week-ends, « Wonka » totalise un total mondial de 151 millions de dollars.

Avant la pandémie, des comédies musicales comme « The Greatest Showman » et « Mary Poppins Returns » étaient capables de réaliser des diffusions de longue durée pendant les vacances, affichant des ouvertures bien au-dessous de 40 millions de dollars tout en dépassant 170 millions de dollars de recettes nationales.

La génération Z a fait la différence pour Wonka puisque 33 % de la foule du week-end d'ouverture du film venait de la démo 18-24 ans, montrant l'attrait de Timothée Chalamet auprès du jeune public.

Comme l'a montré le box-office de 2023 avec des films comme « Indiana Jones et le cadran du destin », les films à gros budget n'ont pas beaucoup d'espoir de succès sans l'adhésion de la génération Z. Si « Wonka » continue de tirer son épingle du jeu, le film de Chalamet son statut de tirage au sort générationnel ne fera que croître, ce sur quoi Warner Bros. compte puisqu'il jouera dans « Dune: Part Two » en mars.

« Wonka » fera face à une concurrence familiale le week-end prochain de la part de « Migration » d'Illumination, qui bénéficie d'une campagne de marketing sans restriction de la part d'Universal. Mais le film de Paul King et Timothee Chalamet reçoit un bon accueil avec des scores Rotten Tomatoes de 84 % de critiques et 91 % d'audience, un A- sur CinemaScore – identique à « Mary Poppins Returns » – et des scores PostTrak de 4,5/5 de la part des enfants et du grand public. et 5/5 des parents.

En deuxième position se trouve « The Hunger Games : The Ballad of Songbirds and Snakes » de Lionsgate, avec 5,8 millions de dollars pour son cinquième week-end. Avec ce résultat, le préquel de « Hunger Games » a dépassé les 300 millions de dollars dans le monde contre un budget annoncé de 100 millions de dollars.

En troisième position se trouve « Le garçon et le héron » de GKIDS/Studio Ghibli avec 5,1 millions de dollars pour son deuxième week-end. Bien qu'il s'agisse d'une baisse d'environ 59 % pour le deuxième week-end, c'est nettement mieux que la performance initiale qui vient habituellement des films d'animation en franchise et est suffisante pour pousser le film au-delà des 100 millions de dollars de recettes mondiales, son total de 23 millions de dollars américains étant le plus élevé pour un film de Hayao Miyazaki avant ajustement à l'inflation.

« Godzilla Minus One » de Toho/Emick Media est quatrième avec 4,8 millions de dollars lors de son troisième week-end. Avec 34,2 millions de dollars aux États-Unis, le film se classe parmi les 10 films non anglais les plus rentables de l'histoire avant inflation.

Plus loin dans les charts, Fathom Events et Angel Studios ont sorti « Christmas With The Chosen : Holy Night », une suite du spécial théâtral à succès « Christmas With The Chosen » pour la série à succès chrétienne en streaming d'Angel Studios. « Holy Night » a rapporté 2,9 millions de dollars ce week-end.

2023 a été une année record pour Fathom, car elle est en passe de dépasser les 100 millions de dollars de total annuel pour la première fois dans l'histoire de l'entreprise. Des partenariats avec des studios comme Angel Studios et GKIDS ont permis au studio d'élargir sa portée auprès du public, tandis que les cinémas ont montré un intérêt accru pour les projections événementielles afin de combler les lacunes laissées par la liste des sorties des principaux studios.

Le week-end prochain, une multitude de films sortiront en salles en diffusion limitée et large, d'abord vendredi, puis le lundi de Noël. Les sorties du vendredi incluent « Migration » d'Universal/Illumination, « Aquaman and the Lost Kingdom » de Warner Bros./DC, « All of Us Strangers » de Searchlight et « The Iron Claw » d'A24. Les sorties du jour de Noël incluent Warner Bros. « The Color Purple » et « Ferrari » de Neon.